Belo-sur-Mer

Belo-sur-Mer, envoûtant village de pêcheurs

Belo-sur-Mer se révèle être une étape intéressante au cours d’un circuit à Madagascar. Bien que tout à fait accessible par une piste, vous préfèrerez peut-être vous rendre à Belo-sur-Mer en bateau pour profiter de la beauté de cette baie protégée. Quoi de plus normal pour ce village où est installé le plus grand chantier naval de Madagascar.

Voyage en pirogue

Au départ de la presqu’île de Betania à Morondova, dans la partie sud-ouest de la région du Menabe, il vous faudra quatre heures minimum (davantage si les vents sont capricieux) en pirogue et une heure environ avec un bateau à moteur pour rejoindre Belo-sur-Mer. Cette traversée se révèle être une aventure agréable, particulièrement de mi-juin à mi-septembre, où vous aurez peut-être la chance d’apercevoir des baleines.
Arrivé à destination, vous intégrerez un paysage des plus envoûtants : un village de bois et de palissades, une plage de sable fin, une réserve de baobabs-bouteilles…. Et un coucher de soleil sur l’eau. Avis aux voyageurs romantiques !

Confection de boutres

Ce cadre paradisiaque ne contraste nullement avec le labeur des artisans que vous pourrez observer chaque jour, au grand air. Et cela même, assis sur la plage. Ces travailleurs s’appliquent à confectionner des boutres et des goélettes. La réalisation de ces bateaux à voile demande un savoir-faire très particulier qui fut enseigné par les Bretons. Ainsi, un voilier compte 400 à 800 pièces différentes et il ne faut pas moins de six mois pour achever sa construction. De plus, des rites religieux ponctuent les étapes de l’édification du bâtiment afin d’assurer la protection des marins. Et vogue l’océan.

Découvrez Belo-sur-Mer au cours de notre circuit aventure dans le Sud de Madagascar

Pour organiser votre voyage à Belo-sur-Mer dès maintenant, contactez-nous ! Contact
Des suggestions d’itinéraires pour un voyage sur mesure à Madagascar ! Voyage à Madagascar

Guide voyage Madagascar – L’Ouest de Madagascar : Morondava | La descente de la Tsiribihina